LE GROS DIAMANT DU PRINCE LUDWIG, de Lewis, Sayer et Shields


Envie de détente, d’aventure et de rire ?Le plus gros succès de la Saison, présenté au « Gymnase », salle mythique des Grands boulevards, satisfera tous les appétits, pour tous les âges de la famille.


Un pénitencier d’Amérique, à l’époque du « Film noir ».Mitch, flanqué de son acolyte, Cooper, en long séjour à l’ombre, décide, une fois dehors, de voler le diamant d’un prince hongrois. Et comme il est marié à la pulpeuse Caprice, qui n’est autre que la fille du banquier et dépositaire du bijou, le casse semble n’être qu’une formalité. Mais la dulcinée est volage, ses prétendants encombrants et la vie réserve de ces surprises qui froissent les plans. Le tourbillon s’emballe, les quiproquos se déchaînent, les péripéties déferlent. En avant pour un voyage en Haute-Démence, avec effets spéciaux, clins d’œil à Feydeau, Lucky Luke et Tintin, cirque et défis à la pesanteur. La mise en scène de Gwen Aduh vibre de trouvailles, de cascades, de générosité, servie par les décors de Michel Mugnier et la lumière travaillée d’Hugo Oudin.


Si l’on songe ici à un dessin -très- animé, ce spectacle vivant, si vivant, ne vaudrait rien sans le talent essentiel de comédiens de chair, de cœur et de passion, dont les noms traduisent le succès du spectacle : Nicolas Reynaud, colosse drôle et inquiétant, qui est Cooper, Miren Pradier, irrésistible, au métier et à la justesse impressionnants (Caprice), Pascal Provost, émouvant en adolescent étiré, qui incarne Sam, Aurélie de Cazanove (également costumière inspirée) truculente à la manière des artistes de Broadway, qui sait tout faire (mère de Sam), Jean-Marie Lecoq, au talent dense et à la présence forte, Jean-Philippe Bèche, le fringant officier Chuck, tout de charme et de justesse. Mention spéciale à Lionel Fernandez, qui explose dans le rôle de Mitch, un comédien dont il faudra se souvenir.


Sans oublier, l’incroyable Pierre Dumur, les musiciens, Tafial, Ferrand et Razanajato, excellents, drôles et qui jouent brillamment.Formidable soirée garantie, grâce à eux, à leur don total et à leur envie irrépressible de nous rendre heureux. Bravo !


CL Morel


Théâtre du Gymnase, 38, boulevard de Bonne-Nouvelle, Paris Xème, M° Bonne-Nouvelle. Location : 01 42 46 79 79. Tous les jours, sauf du lundi au mercredi inclus. Horaires à la carte : jeudi à samedi inclus, 21h00. Matinée le samedi à 16h30, le dimanche à 17h30. Actuellement.

Mots-clés :

Suivez-nous
  • Twitter Basic Black
  • Facebook Basic Black
Chroniques récentes